Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : avouéc
13027

definicion : -

nota : Atot est sinonimo de 'avouéc', mas pas de <étot>.

  • Francês : avec
  • Francês : aussi
  • Francês : également
  • Italien : con
  • Italien : anche
  • Italien : ugualmente
  • Gramatica : prèposicion
  • Gramatica : advèrbo
  • Varianta : avouéc (Pie)
  • Varianta : avouéc (GE)
  • Varianta : avouéc (Vls)
  • Varianta : avouéc (Frz)
  • Varianta : avouéc (Dfn)
  • Varianta : avouéc (Bjl)
  • Varianta : d'avouéc
  • Varianta : avouéc (Bgy)
  • Varianta : avouéc (Fri)
  • Frâsa : Dens la sociètât sensa cllâsses, châque endividu, en tant que membro de ceta sociètât, unét sos èfôrts a ces des ôtros membros, entre avouéc lor dens des rapôrts de produccion dètèrminâs et sè done a l'activitât de produccion en viua de rèsôdre los problemos rèlatifs a la via matèrièla des homos.
  • Frâsa : Éhta oncor avouéc nos.
  • Frâsa : Ol est alâ avouéc lui.
  • Frâsa : Étent entrâs, vegnéront u Côrp-de-gouârda, Yô ils firont una ruda montâda. Ils avévont tenalyes et martéls Qu'étévont fêts avouéc du bon aciér,
  • Frâsa : N'ens pas yu de bonhor avouéc les bétyes ceti an.
  • Frâsa : La Marion modâve u molin, por fére môdre son gràn, Avouéc son petit âno, El modâve u Molin.
  • Frâsa : Ol est alâ avouéc lui.
  • Frâsa : AvouéC l'oura que fât, châque quartiér dêt crendre: L'on vêt volar lœ fuè, l'on vêt volar les cindres, Et jamés l'Ètena, dont on fât grand cancan, Ne fit tant de fracas que cél novél volcan.
  • Frâsa : Una lengoua mâques barjacâ 'l at besouen d'una transcripcion fonètica, y'é de-long ècrit avouéc lo sistèmo enventâ du profèssor Arturo Genre, adoptâ per l'Univèrsitât de l'ètudes de Turin.
  • Frâsa : Pœr dére que se pôt pas vivre et travalyér avouéc des activitâts u pas des temps se tè èssoublles les rés et l'idèntiât culturâl et la lengoua a cen lyé servét. Pœr cheménàr ensems. Voutro M.Rey
  • Frâsa : Avouéc Marc nos condivisens l'amôr et l'atachement profond a noutron Payis et a noutra lengoua, la prôva est dedens cetes pâges fruit cotidien du sacrifiço por mantenir vivent tot cen que nos amens. La reflèccion sur un futur possibllo est comencêye, réste a nos de lo rendre concrèt adoptent un chemin que seye parcoribllo... Alor lo problèmo quint 'l est, comunicar ou sonar?
  • Frâsa : Fôt pas ajœbllàr la fam avouéc la sêf.
  • Frâsa : Or pensâds que en lui y at d'ôtros biens avouéc ceti. Il est très-totes chouses que l'on pôt pensar ne dèsirar en tôs sos sents. Et qu'o est la ècritura qui éret ècrita en lo premiér fèrmél du lévro yô avêt ècrit: "Deus erit omnia in omnibus".
  • Frâsa : Câr Diœ est si grand que il est pertot, laquâla chousa negun(s) dêt avêr fôr que il tot sol. Il at donâ si grant legiéretât a ses amis que ils vant en un moment lé yô ils vôlont: câr ils sont quârque-pârt que ils seyont pertot presents avouéc lui.
  • Frâsa : Aprés un grant temps que tot ço fut passâ et mout de ôtres grants grâces et secrètes rèvèlacions que Noutron-Siro lyé ut fêtes comenciét mout fôrt a dèsirar étre avouéc Noutron-Sègnor, et sur cet grant dèsir, comenciét fôrtament quèrre la môrt a Noutron-Sègnor.
  • Frâsa : Quand les ôtres avouéc qui ele éret sè comenciéront trère vers l'ôtar pœr comuniér, ele remanét en son siècho en tant grants pllors et en tant grants legremes et en tant grant amâra dolor que ol lyé éret sembllent a bien pou que la ârma lyé partét del côrps.
  • Frâsa : Aprés ço, ele sè retornàt a sè-méma et a sa cognessence corporâla, vit que ele non éret a tâblla avouéc les ôtres en covent et pensàt que la prioréssa et les ôtres porriant avêr mèrvelyes que ele a tâl jorn fut remassâ de covent sens licence d'alar a trâblla, et tantout ele aliét demandar licence de alar a trâblla.
  • Frâsa : Et dês que ele ut rendu grâces avouéc lo covent, en tant que hora nona sonàt, ele étiêt en mout grant contemplacion, et tant que noutron bon crèator lui mostràt ôtra vês mout de sos secrèts en vision si doce et si dèlèctâblla que ele porrêt ben dére ensé come lo dit sent Pol: "Quod oculus non vidit nec audivit et cetera".
  • Frâsa : Nos barrerons le chemin avouéc una côrda, per lé-avâl vers la crouèx de la Poute.
  • Frâsa : Le Jœsèf étêt son vêsin ; ele s'étêt tojorn bien acordâ avouéc sè. Quàrques jœrns avànt, ele lui avêt dét : "Ils vant mè menâr le tracassin, il est a pou prés sûr. Và avouéc LYOR, il est mè que je tè le dio. Te los èmpachierés de trœp mè dèguenelyér.
  • Frâsa : Ceta sente crèatura Béatrix de Ornaciox et una ôtra de céls de Chassonâjo et una ôtra de céls des Alaman de Grèsivodan si come jo é entendu, et non pué onques savêr lo prôpro nom de cetes doves quand jo ècrisévo ço, dèscendéront de Permagni avouéc les ôtres que lo ôrdre tramét en Êmuét , pœr comenciér iqué una mêson novèla.
  • Frâsa : L'èvèco avouéc sa crossa et sa mitra.
  • Frâsa : La mariâ relevét un petit pou la téta, sa figura reprenét des cœlœrs, et ele remarciét le Jœsèf, avouéc doux petits uelys contènts. Sèn rièn dére, ele dètachiét son boquèt de dessus son gorgelin, ele cassét la plles grànda fllœr, ceta-qué que fesêt la bèca du boquèt, et la dœnét u Jœsèf èn l'èmbràcient.
  • Frâsa : Quand il venét al pôrt de Tèches, il trovét iqué doux ècuyérs de céls al Dôfin qui aviévont iqué itâ tot lo jorn, y éret hora de midi, câr no poviévont passar per l'égoue que éret fôr des rives; y avêt pllu três jorns et três nuet sens cèssar. Et sè dègnêt iqué avouéc los doux ècuyérs.
  • Frâsa : Metre a l'adrèce avouéc.
  • Frâsa : Râma d'âlâgnér. Lo bouesc d'âlâgnér 'l est soupllo. Un âlâgnér chargiê des âlâgnes. Chapotàr un bâton de bèrgiér avouéc una râma d'âlâgnér. Chapotàr una vache de bouesc, una cornalye avouéc un bès d'âlâgnér.
  • Frâsa : S'acœlâr avouéc...
  • Frâsa : Les enfants fant de bâles avouéc les bolêts.
  • Frâsa : En ègzempllo, de gens de l'èxtèrior sont vegnus en mission d'ètude a Yenan. Lo premiér jorn ou les doux premiérs jorns, ils ant vu la vela, sa topografia, ses rues et ses mêsons, ils sont entrâs en contact avouéc un mas de pèrsones, ils ant assistâs a des rècèpcions, velyês, meetings, ils ant acutâ divèrses entèrvencions, liesu divèrs documents; ils sont lé les coutiérs aparents et des aspècts isolâs des fenomènos, avouéc lors lièsons èxtèrnes. Ce degrê du procèssus de la cognessença sè nome lo degrê des sensacions et des reprèsentacions.
  • Frâsa : Et il est justo quand cés aront aqueri de "savêr" a travèrs la prateca et que lor "savêr" serat étâ transmês u "sieoutsai", avouéc lo moyen de l'ècritera et de la tècneca, que lo "sieoutsai" posserat, endirèctament, "savêr tot cen que capite desot lo solèly".
  • Frâsa : La cognessença comence avouéc l'èxpèriença; il est lé lo matèrialismo de la tèoria de la cognessença.
  • Frâsa : La cognessença comence avouéc la prateca; aprés avêr aqueri, a travèrs la prateca, de cognessences tèoreques, on dêt oncora retornàr a la prateca.
  • Frâsa : S'il sè trète d'un mouvement sociâl, los veretâbllos dirigients rèvolucionèros dêvont pas justo savêr corregiér les èrrors que sôrtont dens lors idâs, tèories, pllans ou projèts, selon cen que nos ens dét devant, il fôt oncor, quand un procèssus objèctif progrèsse et passe d'un degrâ de son dèvelopement a un ôtro, qu'ils séssont capâbllos lors-mémos et tuéts céls que participont a la rèvolucion avouéc lors, de siuvre cé progrès et cé passâjo dens lor cognessença subjèciva, o-est-a-dére...
  • Frâsa : L'idèalismo et lo matèrialismo mècanisto, l'oportunismo et l'aventurismo, sè caractèrisont per la ruptura entre lo subjèctif et l'objèctif, per la sèparacion de la cognessença d'avouéc la prateca.
  • Frâsa : Il fôt donca ensègnér a noutros compagnons la tèoria matèrialista-dialècteca de la cognessença, afin qu'ils sàchont s'orientàr dens lors idâs, fére des enquétes et des rechèrches et drèciér lor bilan de lor èxpèriença, qu'ils posséssont surmontàr les dificultâts, èvitàr tant que possibllo de cometre des èrrors, fére bien lor travâly, contribuàr avouéc totes lors fôrces a construire un grand et fôrt payis socialisto et a la fin édar/édiér les masses oprimâyes et èxplouètâyes du mondo en vua de l'acompllissement du nobllo devouèr entèrnacionalisto que nos encombe.
  • Frâsa : Mémo se avouéc chagrin Tuéts vendont lœr nurrim, Tuéts lèssont vacàr Fin que les vèrgiérs.
  • Frâsa : Yo su modâ un matin, una matin un ço gris, Su alâ-tè prende tè pœ menar-tè avouéc mè; Pœr mohtrâ-tè la mia vâl, pœr mohtrâ-tè lo prègiér, Fâr-tè amar les mies gens pœr jamés les quitar.
  • Frâsa : S'apelyér avouéc una côrda.
  • Sinonimo : étot/atot
  • Sinonimo : assé
  • Sinonimo : asse
  • Sinonimo : asse-ben
  • Sinonimo : asse-més
  • Sinonimo : ègalament
  • Sinonimo : arriér-més
  • Sinonimo : mémo (de -)
  • Sinonimo : tot-pariér
  • Sinonimo : giére
  • Sinonimo : nan plles
  • Sinonimo : atot (d'-)
  • Sinonimo : arriér
  • Sinonimo : oncora
  • Sinonimo : si (adv.)
  • Sinonimo : aprés
  • Ètimologie : apud-hoc