Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : dens/diens
16308

definicion : -

nota : 1) dans l'immédiat = "dês adés" (Ain surtout); 2) dans un instant "drêt-ora", var. "orendrêt" (pas général).

  • Francês : dans
  • Francês : jadis
  • Italien : interno (all'-)
  • Italien : dentro
  • Gramatica : prèposicion
  • Varianta : en-dens
  • Varianta : dèns
  • Varianta : dens
  • Varianta : dens
  • Varianta : dens (Pie)
  • Varianta : dens (Frz)
  • Varianta : dens (GE)
  • Varianta : dens (Dfn)
  • Varianta : diens (SDu)
  • Frâsa : Dens les tèrres, los laborors avant arrètâ lyœrs bétyes, et s'étant assietâs sur lyœr cutriére, por més/mielx acutar.
  • Frâsa : Màs la chànçon n'étêt pas féni. Cetos-qué que venant de batre le tracassin sôtéront dèns los prâts et les tèrres. Ils s'aviéront la dèvaliére, et sè metéront a cœrir tant qu'ils poviant, por passar devànt la nœce. Ils veredolant dèrriér-lé-avâl; ils n'avisant pas s'il y avêt de fen dèns los prâts, ou des trufes dèns les tèrres.
  • Frâsa : La lengoua lyé sè barjaque oncor dedens les ôtres valâdes et les cols cœme lo Petiôt-Sent-Bèrnârd, lo Grand, lou Mont-Cènis et dens cetes muens cognessus de les valâdes de Lans, Orc et Souana.
  • Frâsa : Lo nom francoprovènçâl o l’est étâ enventâ du profèssor Graziadio Isaia Ascoli dens lo 1873 mas-que por dèfenir la lengoua, et pas justo parlar de francoprovènçâl cœme raça mas ora tués diont francoprovènçâl assé lo tèrritouère dèlimitâ de la lengua.
  • Frâsa : Vivo dens un payis yô pôvio tués les jorns, quand sôrto de mêson, barjacar la lengoua de ma mâre, quand rêsono dens ma téta, quand sônjo quârque-ren lo sonjo dens ma lengoua: alor porquè pas ècrire?
  • Frâsa : Alàr dens un ôtro payis.
  • Frâsa : Enfin, qu'ils fariant-ils? La fortuna volâge N'at jamés yu l'envéye de nichiér dens lyor cage. Jamés ôcun racroc n'at pu los enrechiér, Ils n'ant yu qu'un garçon qu'at tojorn gorlanchiér.
  • Frâsa : On acuelyat de la palye enfarâye Diens los fossêt, qu'est bentout alumâye. On guètéve avouéc yn grand pllèsir Que la frèyœr los avêt tôs sêsis.
  • Frâsa : Por los Sègnœrs, vos ariâds fêt la féta; Vos lœr ariâds a tôs copâ la téta; Et poués, sariâds entrâs dens lœrs mêsons, Et de lœr ben ariâds prês a foueson.
  • Frâsa : On lœr trovat des belyèts dens lœrs fates, Qu'ils aviont pês, afin qu'ils los charméssont, Màs lo charmo n'étéve pas prod fôrt Por los povêr gouarantir de la môrt.
  • Frâsa : J'é diéx ècus dens mon gossèt, Prenéds-nen sèpt, lèssiéds-nen três, Por achetar n'ôtro âno Por revenir u molin.
  • Frâsa : Butàr lo bèc déns les chouses de l'ôtros.
  • Frâsa : A pêna dens les mans pouè-ye tenir mon lévro, Ye n'é plles que los uelys et quatro dêgts de libros; Ye su sens apetit, ye ne pouè ren dormir, Enfin jamés gotox ne sofrét tant que mè.
  • Frâsa : Màs, dens lo muens d'un an, totes chouses changiéront; L'argent sè ressarrat, et los vivres ôgmentéront; Tant y at que dês depués tot vat de mâl en pir. Vint un novél mâlœor quand l'ôtro est assopi:
  • Frâsa : Refren Soflla lœ vent, la bisa! Noutros môrts pllœront diens l'Égllése Bon! Lœ vent et los môrts sè quèsieront Quand les pipètes revindront!
  • Frâsa : La luna, lo solely s'arrètont dens lor corsa; Lo Drac et l'Isera remontont vers lor sôrsa; Un ouragan furiox menace les mêsons; Tot tremblle, los bèstiâlys, los uséls, los pêssons;
  • Frâsa : Les temps vivont ora tués les jorns, cachiês déns les pllàyes d'les paroles. L'histouèra des noutros vielys 'l est viva déns nos et 'l est pârt de nosôtros se barjaquens la noutra lengoua, est una maniéra de vivre, de cognetre les sentiments, de songiér, de relacionàr. Est l'orgoly de noutra cultura. Vôt dére: continuàr a ègzistre.
  • Frâsa : Dièns mon pôrta-cayér, je chèrchiêvo ma charfèta
  • Frâsa : L'égoua sè fit chemin dedens la catèdrâla, Et enfin n'ègzentét que la colègiâla, Égllése solèta, dens lo nombro de vengt, Yô l'on ne cèssét pas lo sèrviço divin,
  • Frâsa : Una côrda barrêt le chemin en travèrs. Los jouenos avant pecâ contre des branches d'agrebllo qu'ils avant cœpâ dèns les brœssàlyes de la sevelâ. Quànd la clarinèta, qu'étêt le premiér de la nœce, arrevét devànt ceta barriére, un joueno criyét èn francês: "On ne passe pas."
  • Frâsa : Lxs ôtros avant de vielyes caces ou des cacerœles pèrciês; ils les fesent sœnar avouéc des baguètes en fèr. Quàl charivari, los mondos! Il'èntèndêt dèns tœta la cœmuna.
  • Frâsa : Il est perquè que le jœrn du mariâjo, le Jœsèf sè trœvêt dèns la bènda avouéc una diézêna d'ôtros jouenos. Il est pas sè que fesêt le muens de bruit. Il avêt aportâ un morsél de toula de fèr bllanc;
  • Frâsa : Quint patapéro dens cét câfè!
  • Frâsa : Je vé ramâssiér lo fen qu'est dèns lo prât, te vindrés arâtelâr aprés dèrriér mè.
  • Frâsa : Je n'é pas trœvâ dèns los magazins l'assœrtiment de ceta rœba.
  • Frâsa : Je lui é dœnâ un côp de poueng dèns lo vèntro, et il s'est aculâ èn dèrriér.
  • Frâsa : Ceta vegne s'abâtarse dèns noutron payis.
  • Frâsa : Lo critèro de la veretât pôt mâques étre la prateca sociâla. Lo pouent de vua de la prateca est lo pouent de vua premiér, fondamentâl de la tèoria matèrialista-dialècteca de la cognessença. Mas de quinta façon la cognessença humèna nêt de la prateca et coment sèrvét, a son tôrn, la prateca? Pœr lo comprendre, il bâste ègzamenàr lo procèssus de dèvelopament de la cognessença. Dens lo procèssus de lor activitât prateca, les homos vèyont mâques, u comencement, les coutiérs aparents des chouses et des fenomènos, lors aspècts isolâs et lors lièsons èxtèrnes.
  • Frâsa : En agissent sur les orgânos des sens des membros du groupo d'ètude, céls divèrs fenomènos encontrâs a Yenan ant provocâs de sensacions et fêt surgir dens lors cèrvèles una sèria de reprèsentacions, entre que s'est ètabli un liem d'aproximacion, un liem èxtèrno: [ekò] lo premiér degrâ de la cognessença. A ce degrâ, les homos pôssont pas oncor èlaboràr des concèpts que sè pllaçont a des nivéls plles profonds, nion qu'a teriér des concllusions logeques.
  • Frâsa : Oh! Dens cela reche sêson Châcun mulate, Châcun mulate; Oh! Dens cela reche sêson Châcun mulate a sa mêson.
  • Frâsa : Et dens cela guêye sêson Bèsont la grola, Bèsont la grola; Et dens cela guêye sêson Bèsont la grola du plles bon.
  • Frâsa : Ne t'aprœche pas du bèt de la "sèrva", una bétye tè tirerat dèns l'égoue.
  • Frâsa : Les bétyes sont dèns la bèsse.
  • Frâsa : Los bouescs sont una fortuna dèns noutron pouro payis.
  • Sinonimo : en