Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : doves
16461

  • Francês : deux f.
  • Italien : due f.
  • Gramatica : adjêctif numèrâl cardinâl
  • Varianta : doves (Pie)
  • Varianta : doves (Frz)
  • Varianta : doves (Bjl)
  • Varianta : doves (Trt)
  • Varianta : doves (VdA)
  • Varianta : doves (Dfn)
  • Frâsa : La Sante Vièrge, sa mére, Sen ren dére, Le contemple a genolys; Sant Josèf réste de pouenta, Les mans juentes, Doves grôsses lârmes a sos uelys.
  • Frâsa : V'éd por tot chôd doves bétyètes Que sofllont contre voutros pieds, Et de doux bocons de fascètes Pourament v'éte emmalyotâ.
  • Frâsa : Gorlanchiérs de l'endrêt onte ma vielye mâre, Mè fit vêre lo jorn, presence de mon pâre, Vos sâdes, sens blagar, qu'o est doves brâves gens, Què-qu'ils ne seyont pas revondus dens l'argent.
  • Frâsa : Des fesiors d'embarras, des tétes farigoles, Ques sont pas dens lo câs de dictar doves paroles; Des novéls parvegnus, que j'é vus,dens un temps, Pouros coment des rats et sens rèputacion,
  • Frâsa : Dens ce vélâjo de "les rèteriês", y at doves mêson a l'abandon.
  • Frâsa : Il at mégiê doves assiétâs de sopa.
  • Frâsa : Cet lévro fut dedens assé come un biô merior, et n'o y avêt fôr que doves pâges.
  • Frâsa : U comencement t'avéve prês un papiér bllanc et, tot orgolyox, t'éres parti por la granta aventura de devenir ècriven. Mas, tot de suite, aprés aver ècrit les premiéres paroles, la cèrtituda de ta man ére èvania: t'éres pllen de doutes et de demandes. Coment ècrire ço, coment ècrire cen ... Et l'entousiasmo de comunicar atot ta lengoua-mére 'l ére étâ rèdui u pesant silence de l'analfabèto. Pou a pou doves quèstions s'éront ècllarâyes: coment ècrire et coment sè fére comprendre?
  • Frâsa : Los ôrdres sont donâs pœr cantonar doux pôrtes; Pœr chargiér de femiér l'on mène de berouètes; Châcun fât son devêr, sétout dét, sétout fêt. Cependant pllôt tojorn, l'égoua crêt, la nuet chêt:
  • Frâsa : La mâre dens sos bras empôrte sa marmalye; L'ènfant tot ètordi prend son pâre en carcalye; L'un chârge sa seror, l'ôtro sa cuséna, L'un (chârge) doux de ses filyes, un ôtro sa fèna.
  • Frâsa : 'L y at mâques doves femèles u mondo: L'una 'l est pèrdua, l'ôtra, œn pôt pas la trovàr.
  • Frâsa : Jèsuites, Pènitents, Parouèsses, Sèminèro, Vos avéd ressenti cél mâlhœr populèro, Minimes qu'ute pouer non sens justa rêson, Ne serat sèc d'un an dens voutres doves mêsons,
  • Frâsa : Et tant que un jorn que ele éret en orêson en l'égllése, et en fasent sa preyére ele se endormét et tantout o lyé fut sembllent que ele vêt venir come devèrs lo cièl doves pèrsones, les plles bèles crèatures de tot lo mondo et sè metéront a la drêta pârt del ôtar et fut sembllent que eles èxtramesant et panesant cela pllace.
  • Frâsa : Or vos deré jo un grant méracllo que Noutron-Siro Diô mostràt pœr lyé et pœr doves ôtres aprés lor fin.
  • Frâsa : Ceta sente crèatura Béatrix de Ornaciox et una ôtra de céls de Chassonâjo et una ôtra de céls des Alaman de Grèsivodan si come jo é entendu, et non pué onques savêr lo prôpro nom de cetes doves quand jo ècrisévo ço, dèscendéront de Permagni avouéc les ôtres que lo ôrdre tramét en Êmuét , pœr comenciér iqué una mêson novèla.
  • Frâsa : Doves sèrvèntes tœtes jouenes, habelyês de jôlis bonèts bllancs, et des devàntiérs avouéc des fllœrs, teriéront de vin dens des vêrros, et los feséront pâssâr per-dessus la barricâda.
  • Frâsa : Il est por cen que les cognessences d'un homo sè composont unicament de doves parties: lo produit de l'èxpèriença dirècta et lo produit de l'èxpèriença endirècta.
  • Frâsa : Yô que les doves duères s'aponsont.
  • Frâsa : El charge son fromâjo, et pués prend lo chanon, Vat teriér de bonèt d'un petiôd barelyon; En crouèx dessus lo fuè bète doves ètèles. Ben que la lêtiê couét, 'l aprèste les fèssèles;
  • Frâsa : Sembllâve que ses uelys 'ls ussont de fuè dedens, Et que per ses doux nâs nen sortésse lo fom! Lo mondo atôrn de lœr, tot côrt, s'empend, s'amasse, 'Ls ant tuéts les uelys fixâ dessus les doves vaches.
  • Frâsa : A l'ombra de celes brengouètes, Sur la tepa, alens nos sietàr; N'arriens-pués doves ècuelètes De lacél, pœr noutro denà. Prôchos du têt cuvèrt de palye, U son du fifro, ora chantens: De lacél, la chiévra nen balye; Mâma nos fét d'harbelyements.
  • Frâsa : Aguèta et Magoton 'ls étiant dove vesenes; Sembllâvont fëtes èxprès pœr vivre en bon acôrd. Coméres dês vingt ans et mémament cusenes, Jamés ren 'l at trobllâ lo seren de lœrs jorns.
  • Frâsa : Aguèta: "Je vodriô vos dére una chousa:" Magotono: "Et doves se vos fét pllèsir!" Aguèta: "Ma polalye, 'l y at pas pousa, Arêt fêt l'ôf dens voutro nid."
  • Frâsa : Adonc lo bon crêssient, recevent cél mèssâjo, At tot subitament dèpllètâ son vesâjo. Sa fèna, qu'avouéc llui, fesêt un mémo cœr, Benéssent lo Bon Diœ, partage son bonhœr, Ragouèl devant llui fét venir sa famelye: "Houé chavone, dit-il, lo long brun de ma felye; Alâdes, devant jorn, vito combllar lo crox; Grâce a Diœ 'l est pas môrt; il vit encor; tant mielx! Ora je vâ content tuàr doves moges grâsses, A quatro moutons grâs, nan, je lœr fâ pas grâce.
  • Frâsa : Tobie, en legrement, embrace son biô-pére; Sarra, les lârmes ux uelys, bèse encor un côp sa mére. Enfin, s'en vant tuéts doux tranquilos a lœr mêson, Combllâs de grants recheces et de bènèdiccions. Aprés bien de chemin, l'Ange dit a Tobie: "celya/cé-y-at partagens-nos en doves compagnies; Lœr pôvont pas marchiér; nos doux passens devant. - O est veré; v'éd franc rêson; lœr vegnont pués tot pllan."
  • Frâsa : Apelyér avouéc de côla. Apelyér doves bagues ensembllo.
  • Frâsa : Les doves rênes sè sont checa agouétièyes, dês inque sè sont apelyèyes.
  • Frâsa : Mècllàr la raça. Mècllàr doves races races de chins.
  • Frâsa : Mècllàr doves arpâs.
  • Frâsa : J'é dœnâ doves bârbouetâs a la vache.
  • Sinonimo : doux
  • Maqueta : doves