Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : o
20423

definicion : 1) Est lo pronom nœtro de trêsiéma persona; 2) Rèalisacions difèrentes "o(v)", "ou", "vo(u)", "u"; 3) pronom pas trovâ dens pllusiors parlars: Suisse Romanda, VdAo, Brêsse; 4)

  • Francês : il
  • Francês : cela
  • Francês : ce qui
  • Francês : ceci
  • Francês : ça
  • Gramatica : pronom pèrsonel
  • Gramatica : pronom dèmostratif
  • Gramatica : pronom relatif
  • Gramatica : pronom entèrrogatif
  • Varianta : o (Frz)
  • Varianta : ol (Bjl)
  • Varianta : o (Bjl)
  • Frâsa : O sè parle en Vâl Sangon, Valâdes de Lans, Orc et Souâna fin en Vâl d’Aousta.
  • Frâsa : Lo grand trafic du Mont-Cènis (època carolingièna) o porte bien de fôrça a la lengoua entre la França et lo Piemont.
  • Frâsa : Et avêt ele mês lo dox Jèsus-Crist en son côr que ol lyé éret semblent alcuna vês que il lyé fut present et que il tenét un lévro cllôs en sa màn por lyé ensègnér.
  • Frâsa : Oy mè semble que jo vos é aoui dére que quant vos âves aoui racontar alcuna grâce que Noutron Siro at fêt a alcuns de ses amis, que vos en valye mielx grant-temps.
  • Frâsa : Cél-iqué ol est gnint gouéro buratâ.
  • Frâsa : Cen que pare-t lo frêd o pare-t oncor lo chôd.
  • Frâsa : Que bèles fllôrs ol at lo pêrchiér.
  • Frâsa : O est de quél menât, dont lo vacabondâjo Est sovent lo sujèt de quârque bavardâjo, Que vuel dére doux mots, portant, sens mè ch•ocar; O n'y at por per dèrriér que sant mè provocar,
  • Frâsa : "Se t'ècris ol est porquè te vôs que quârqu'un liéseye, se t'ècris ol est por condivisar tes èmocions, tes idês, tes èsperances atot d'ôtros" cen vos ècrit mon amis Flloran Corradin déns lo romans "lo temps" en ècritura supradialèctâla arpitana.
  • Frâsa : Ora n'o at pas grant-temps que ele éret en orêson aprés maténes et començâvet (a) regardar en son lévro assé come ele avêt acotuma.
  • Frâsa : O no at pas mouél de temps que una pèrsona que jo cognesso éret en orêson ou devant matines, ou aprés, et comenciét a pensar en Jèsus-Crist, coment il sè siét a la drêta pârt de Diœ lo pâre. Et tantout sos/son côr(s) fut èlevâ(s) que o lui fut sembllant que ele fut en un luè qui éret plles grant que tôs les mondos et plles reluisants que les solos de totes pârts: et éret pllen d'unes gens que éront si très bèles et si très gllorioses que boche d'homo non lo porrêt ràcontar.
  • Frâsa : Nos entendens que entre les ôtres chouses o lyé fut demandâ quinta vouèx et quinta parola o lyé éret sembllent que ele aouét. Et ele rèpondét qu'il la avêt come homo, ço lyé éret sembllent; màs difèrence y avêt si grant que no lyé éret viêres que negun côrps humen que vivét en tèrra pouét entendre en son côr ne dére de boche neguna sembllence ni neguna èstimacion de la grant biotât et doçor de cela glloriosa vouèx et parola.
  • Frâsa : Ele étiêt un grant-temps que ele vêt tojorn corpus Domini a la lèvacion en sembllance d'un petit enfant. En tâl maniére ele vêt entre les mans del chapelan una grant cllartât que éret si très grant et si très bllanche et de si mèravilyosa biotât que o non lyé éret viêres que de neguna chousa que côr humen pouét pensar que un y pouét metre figura ni comparèson.
  • Frâsa : Quand les ôtres avouéc qui ele éret sè comenciéront trère vers l'ôtar pœr comuniér, ele remanét en son siècho en tant grants pllors et en tant grants legremes et en tant grant amâra dolor que ol lyé éret sembllent a bien pou que la ârma lyé partét del côrps.
  • Frâsa : Et a la fin de céls doux ans o ne fut jorns dês féta sent Antouèno tant que la seconda semana de carêma que ele entre la nuet et lo jorn que ele ne vèsét et sut alcuna (chousa) dels sècrèts Noutron-Sègnor, losquâls sècrèts furont si grants et mèravilyox que quand ele en cudiévet ràcontar alcuna partia secrètament o non pôt étre retenu câr Diô non lo volét sofrir, câr pôt-étre que la pèrsona cui ele lo rèvèlâvet non éret digna del reténir.
  • Frâsa : Iqué o lui fut dèmostrâ la signifiance de les doze piérres prècioses qui étiant dessus lo cuvèrtor de l'or, duquâl il éret cuvèrt ensé come nos vos avens ràcontâ. Et lui fut dèmonstrâ la signifiance de ço que il lui dit que regârdet son veré crèator et cognésset son veré Salvor et considèret a grant diligence sur ço que ele vèrrét la grant hôtesse et la grant provondior et largior de les grièves dolors et de divèrs torments que sofrét noutro bon crèator.
  • Frâsa : O venét lo viquéro et trését les osses de celes três sentes crèatures et metét en un sac et chargiét sus una somére; et les osses al sègnor de Tulins et pllusiors ôtres pèrsones metét sus una èga et pués s'en vét.
  • Frâsa : O pllut més/mielx que devant. Entretant ils biuront una vês brévament et pués chargét sa èga et sa sôma et montiét sus son roncin et vâ s'en a l'égoue. Et châcun lui dit que o pèrirêt quand que il metrêt en l'égoue. Et il comandàt ux menents que ils méssont la sôma premiére en l'égoue que portâvet los três sents côrps.
  • Frâsa : Et tantout la égoue sè dècrèssét si fôrt que o lor éret vis que la égoue s'en entrat en tèrra et que ele remanét dessus, et passont s'en outra, a ben pou que ne venét la égoue a nient.
  • Frâsa : O fét frêd.
  • Frâsa : O est cèn.
  • Frâsa : Je o é dœnâ a y-ele.
  • Frâsa : O/'L est arrevâ qu'un jorn, de grant lagne abatu, Tobit, u pièd d'un mur, u solely s'est jesu: Et lé - passâdes-mè ceta libra parola -, Una punasse chêt du nid d'una hèrondola,
  • Frâsa : Pœr nos 'l ére un trèsor mémo dens la misère, O arêt bien mielx valu pèrdre cen que tè vint, Que d'alàr lo mandàr fére un si long chemin. - Ana, consola-tè; j'èspèro que torneye Et que, dens poca temps, contenta, te lo vèyes, Câr, en cél mondo tuéts pœr nos guidàr nos ens Drêt, a coutiér de nos, lo bon ange gardien".
  • Frâsa : Il/O vint donc-et-donc de plloge ceti an.
  • Frâsa : Lo patouès ol sè nen vat! Quand des côps n'ens sentu lo rèfren. Ux viely y nen grave. Les jouenos ils y fant pas tant câs et ils continuont a mècllar, tojorn de plles, patouès, italien et piemontês.
  • Frâsa : O fêt cllâr.
  • Sinonimo : il
  • Sinonimo : quél (pron.)
  • Sinonimo : cen
  • Sinonimo : quen
  • Sinonimo : ço (pronom)
  • Sinonimo : ço-que
  • Sinonimo : ce (pron.)
  • Sinonimo : ce-lé
  • Sinonimo : cen-lé
  • Sinonimo : cen-qué
  • Sinonimo : ço-ce
  • Sinonimo : ce-cé
  • Sinonimo : ce-que
  • Sinonimo : cen-que