Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : povêr v.
21491

definicion : -

nota : Le verbe "pouvoir" présente de nombreuses variantes, tant à l'infinitif "povêr/possêr" (POTERE, avec -T- intervocalique) que dans la conjugaison aux formes atypiques, avec variations -SS- et -T-: 1) POSSUM > pouè/pôv(i)o, 2) POTEST > pôt, 3) POTESTIS > pouede/pouete/povéd/posséd, 4) POSSUNT > pôv(i)ont/pont, 5) POTENTEM > povent/possent, 6) POTUTUS > p(oss)u/povu/pouê.

  • Francês : pouvoir v.
  • Italien : potere v.
  • Gramatica : vèrbo 3 a [-êr : devêr]
  • Gramatica : vèrbo irrèguliér 3
  • Varianta : povêr (GE)
  • Varianta : povêr v. (Dfn)
  • Frâsa : Dês Sent-Bartelomél, Vouagne qyand te porrés.
  • Frâsa : Entre Sent Mechiél et Sent Françouès, Prend ta venenge coment l'est; A Sent Denis, Prend-la se te porrés.
  • Frâsa : On pôt pas tot du long s'asiuvre.
  • Frâsa : Màs ses côrnes l'engolyéront, Ils le tuéront, Sens qu'il pouesse sortir, Et le sêr, ils l'entèrréront, Et chàntéront Tot le tôrn le chibreli.
  • Frâsa : Aprés cèn, los nœciérs poviéront continuar lyor chemin. La clarinèta modét devànt, en fesent quinar sa musica. La nœce partét aprés, et la folyèta de vin per dèrriér.
  • Frâsa : Màs la chànçon n'étêt pas féni. Cetos-qué que venant de batre le tracassin sôtéront dèns los prâts et les tèrres. Ils s'aviéront la dèvaliére, et sè metéront a cœrir tant qu'ils poviant, por passar devànt la nœce. Ils veredolant dèrriér-lé-avâl; ils n'avisant pas s'il y avêt de fen dèns los prâts, ou des trufes dèns les tèrres.
  • Frâsa : Lo premiér an, lo gramon dit u laborœr: trè-mè, se te vôs; lo second lui dit; trè-mè se te pôs; lo trêsiémo: tè fôt la cobla des bôfs.
  • Frâsa : Quand vegnêt lo matin, ele començâvet a pensar coment lo benêt filys Diô volét dèscendre en la misère de ce mond, et prendre noutra humanitât et aj·outar a sa dêtât, en tâla maniére que l'on pôt dére que Diô qui éret imortâl fut môrt por nos.
  • Frâsa : Qui il vôt il pôt.
  • Frâsa : Quand lo tonnêro de Diô vindrêt sur ma carcasse Bruire et mè menaciér de m'èbolyir la face, Ren ne porrat jamés arrètar mon transpôrt, Devrê-jo por iquen étre puni de môrt.
  • Frâsa : On pôt donc suportar des parèlyes maniéres Quand on vêt quelos véls dens totes les charriéres Vos têsar d'un êr fier, fére més de varél Que s'ils étant sortis de la couesse d'un rê.
  • Frâsa : Màs vê-ce ben des ôtros èpisodos: Quand ils viront lœrs três èchiéles rotes Ils ne pôviont descendre ni montar; Il est iqué yô ils furont domptâs.
  • Frâsa : Il fôt butar de l'ôrdre a la potence, Et pués, avêr des côrdes en sufisence, Por los gllètar et los ben garrotar, Qu'ils ne pouessiont ni veriér ni tornar.
  • Frâsa : Ils desévont: "De nos èyéds pediêt! Nos vos priens de nos sôvar la via!" Il étéve Sonas et Chafardon Que ne puront gins avêr de pardon.
  • Frâsa : On lœr trovat des belyèts dens lœrs fates, Qu'ils aviont pês, afin qu'ils los charméssont, Màs lo charmo n'étéve pas prœd fôrt Por los povêr gouarantir de la môrt.
  • Frâsa : Il at fét vér qu'avouéc un pou de palye Il povéve renvèrsar la canalye Que vegnéve profanar son Sent Nom, Et sè mocar de la religion.
  • Frâsa : Quand ben ne vos chôt ren de les gens de ma sôrta, Je vodrên ben povêr fâre uvrir voutra pôrta, Entrar chiéz vos, Monsiœr, vos levar mon chapél, Vos rendre mos devêrs, vos ofrir mos rèspècts.
  • Frâsa : Màs d'avêr (cét') honor l'èsperance s'envole; Ye su tot rebuti, la gota mè dèsole; Ye ne pouè plles marchiér, dèscendre, ni montar: A Pompon-Lorion ye mè fouè charrontar.
  • Frâsa : Musa, ne mè fui pas, vê-ce bien d'ôtres ôvres. Âs-tu quârque chagrin? Te fâs los grouens, te pllôres. Je fouè ce que je pouè pœr tè fâre pllèsir. Tin-mè donc compagnie tandis que j'é lèsir.
  • Frâsa : Je cognesso ton mâl, te vodrês tojorn rire; Lo temps passâ n'est plles, n'est pas de jouye que vire. Quint dèsôdre, grand Diœ! qui porrêt l'èxprimar? Homœ portant chapél vèrrat-il tant de mâl?
  • Frâsa : De inqué salyont tués les bens qui pont étre. De inqué salyêt la veré sapience per laquâla totes chouses sont fêtes et crèêes. Iqué ére-t la puissance a "la cui" volontât totes chouses sè encllinont. De inqué salyêt una si grand douçor et una si grand rèfèccion que les anges et les ârmes éhtiant si repèsues que ele ne pôt outra ço dèsirar gnint.
  • Frâsa : Pœr ora (en) continuant a rêsonàr déns ma lengoua, l'enôvro lo plles que pôvio et ècrio déns lo sistèmo que y é emparâ. Y é liesu gouéro de tèxts en lengoua francoprovènçâla, se te ataques pas charchiér les "PLUC" d'les difèrences de prononciacion te arréves a capir tot.
  • Sinonimo : possêr