Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : tos/tes
23904

definicion : adj.poss.m.pl.

  • Francês : tes m.
  • Italien : tuoi
  • Gramatica : adjêctif possèssif
  • Varianta : tes
  • Varianta : tos (Pie)
  • Varianta : tes m. [VdA]
  • Frâsa : Mémo se d'uns tè disont bôrsa, Por t'ocupar des tos enfants, Sacrifiye una curcha. Pâssa avouéc lors des verés moments.
  • Frâsa : "Hèlâs! contre lo cièl et contre vos, mon pére, Desêt-il, j'é pèchiê; ô mâlhœr! ô misère! Je mereto pas més d'entràr desot cél têt, Pas mémo pœr sèrvir voutro dèrriér vâlèt. - Tin les cllâfs de l'archon, tes bagues sont plleyêyes; Va betàr tes habits, tes vèrgètes dorâyes. Tot cen que s'est passâ, mè je l'oublio tot; Des rechèces que j'é, t'arés ta pârt étot.
  • Frâsa : Ils vôlont, Vâldoten, ôgmentàr ta dètrèsse, Et ja devant lo temps fére bllanchir tos pêls. A tués/tuéts tos devantiérs, les Ducs, per cent promèsses, 'ls ant jurâ de lèssiér la lengoua de lœrs Rês.
  • Frâsa : En atendent, chiéz nos, tot vat de mâl en pire: Noutro Coléjo arreve a ses dèrriérs abouès… Vâldoten, tes mâlhœrs, u moment que t'èxpires, A tes riére-nevots conta-les en francês!
  • Frâsa : Et pués, tot legrement, reprend sa pllace a tâblla. Màs, nion pas de trovàr sa bôna accion louâblla, ses parents lyé/llui desiant: "Fôt-o que pœr des môrts, En dèpllèsent u rê, t'èxpôseyes tes jorns?" Màs, pœr pllére u Bon Diô, Tobit continue A recuelyir les Juifs frêds et rêds per les rues.
  • Frâsa : Préye bien lo bon Diœ pœr tè, pœr tes parents. Que d'orguely, dens ton cœr, n'entreye jamés ren. Pôrta jamés la man sur lo bien de tes fréres. Fà l'ârmona selon que te la porrés fére. Rend tojorn grâce a Diœ du mâl come du bien, Et siu lo drêt chemin de ses comandements. Prend-tè gouârda d'alàr per les crouyes compagnies; Câr avouéc les mèchients, lo bon mémo s'oubllie.
  • Frâsa : Du moment l'Ange arreve, et come llui menâve Gabelus bien chargiê de l'argent que portâve. Gabelus sè dècharge: dvant que prendre ren S'aprôche de Tobiet et l'embrace en pllorent. "Qu'en cél jorn, lyé dit-il, lo Bon Diœ tè comblleye De totes sôrtes de biens! Que fasse que te vèyes La pèce, la santât, la jouèx dens ta mêson, Et de tes riér-enfants quatro gènèracions!"