Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : vôlont
26992

definicion : 3 p.p. - endicatif present - vèrbo volêr/volyêr.

  • Francês : veulent
  • Italien : vogliono
  • Gramatica : endicatif present 3.p.plur.
  • Varianta : vôlont (Bjl)
  • Varianta : vôlont (Vls)
  • Varianta : vôlont (VdA)
  • Varianta : vuelyont (Bjl)
  • Frâsa : Câr Diœ est si grand que il est pertot, laquâla chousa negun(s) dêt avêr fôr que il tot sol. Il at donâ si grant legiéretât a ses amis que ils vant en un moment lé yô ils vôlont: câr ils sont quârque-pârt que ils seyont pertot presents avouéc lui.
  • Frâsa : Cela crètinalye, vôlont nion crêre que céls que lor contont des fabiôles.
  • Frâsa : Vâldoten, de tes plœrs vôlont tarir la sôrsa, Ouè, vôlont du francês fére l'entèrrament!
  • Frâsa : Nan, nan! Nos cognessens quint 'l est noutr'aventâjo, Por gagnér noutro pan nos passens la Savouè, Et lé, nen vôlont pas d'italien lengâjo, En-bél, noutro pregiér dêt étre lo français.
  • Frâsa : Ils vôlont, Vâldoten, ôgmentàr ta dètrèsse, Et ja devant lo temps fére bllanchir tes pêls. A tués tes devantiérs, les Ducs, per cent promèsses, 'l ant jurâ de lèssiér la lengoua de lœrs Rês.
  • Frâsa : Diœ est très fôrt et très pouessient et per ço il at donâ a sos amis si grant pouessience et si grant fôrce que ils pont quand que ils vôlont: se ils avant volontât de levar tot lo mondo al petit dêgt ils lo porriant fâre legiérament.
  • Frâsa : Diœ est amôr et de cela il at tant donâ ux sents que ils s'âmont tant come l'un membro pôt amar l'ôtro. Et ço que l'un vôt, vôlont tués les ôtros.
  • Frâsa : Et vê-qué porquè la Benouète a Combi sè mariét sen boquèt de noce.
  • Frâsa : S'ils vôlont obtegnir de succès dens lor travâly, il est a dére arrevàr u(x) rèsultat(s) ategnu(s), ils dêvont fére en maniéra que lors idês corrèspondussant ux louès du mondo objèctif èxtèrior; se ço sè vèrifiye pas, ils reusséssont pas dena la prateca. Aprés avêr subi un non-succès, ils teriont la leçon, modifiont lors idês de façon a la fére corrèspondre ux louès du mondo èxtèrior et pôssont pariér transformàr lo non-succès en succès; il est cela la significacion du provèrbo: "La dèfêta est la mâre du/des succès" et "quârque non-succès nos rend plles fin".
  • Frâsa : En arrevànt u Brœly j'é vu, come una féta; Tot lo mondo assuegiê des pièds tant que a la téta. Les femèles, cél jorn, 'ls aviant de gents pichèts, Franc come vôlont lœr; cen réstâve si rêd!