Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : fâ!
27048

definicion : empèratif

  • Francês : fais! (impératif)
  • Italien : fai! (imperativo)
  • Italien : fa'! (imperativo)
  • Gramatica : empèratif 2.p.sing.
  • Varianta : fà! (Pie)
  • Varianta : fà! (Bjl)
  • Frâsa : Quand fét solely prends/prend ton parapllu, Quand pllôt fés/fâ come te vôs.
  • Frâsa : Quand fét solely, Prends/Prend ton mantél; Quand pllôt, Fés/Fâ come te vôs.
  • Frâsa : Fà atencion que cen-qué œ rebolyét.
  • Frâsa : Le Jœsèf l'èmbraciét. Ceta-qué lui desét tœt docement a l'œrelye: "Di! fà atèncion, se tè pllét, a ceto grôs bredin de Pierro. Je ne vôl pas qu'il m'acouende avouéc ses grôsses pates".
  • Frâsa : Fà una abèssiê un pou sœlida.
  • Frâsa : Fà donc una apèlâ.
  • Frâsa : Ne fà donc pas balœtar cetes nouéx.
  • Frâsa : Fà ta buya a lena dura, se te vôs que lo linjo change et réste rêd; a la lena novèla lo linjo vint fllojo.
  • Frâsa : Pœr possêr vos prègiér du bon cllàr de la trelye Que fét noutro payis, serêt franc a propôs, D'avêr-nen devant mè, tot justo huét botelyes Pœr les agôtar bien a bél tôrn doux-três côps. Èprovens: Tè Donâs? Oh, lo bon Pecotendro! Grôs rojo de l'Enfèrn, tè t'és pas lo plles muendro. A ton tôrn, des Oulyéres, honœr de Chesalèt! Et tè bon Malvouèsie de Monsiœr Farinèt! Ô, colena de Vela, agôtent de ta Biôla; Fé-mè de ton Oriou sentir lo gôt, Vegnôla, Chambâva ton Môscat fêt, je n'en dôbto pas, Gouarét lo ventro a tuéts, mémo a qui 'l at nion mâl. Lâs, pèrdens pas lo temps atot d'historiètes; Chavonens, o est ben mielx, l'amolon des Torètes: Ôtro ço que cél vin fêt de l'égoue du Pô Ou de cela de noutra Duère Que sât s'en tornàr sus, dedens des bosses entiéres, Atot bèla colœr, màs tojorn sensa gôt!
  • Frâsa : Lo lan bllèye. Fà atencion, cét lan porrêt tè bllèyér desot les pièds.
  • Frâsa : Pœr fére un grôs denâ Tobit un jorn aprèste; Et dét a son garçon: "Mon petiôd, va, fà lèsto. Va, fà venir de gens pouros de la trivu, Qu'ils èyont consèrvâ dens lœr cœr la vèrtu U méten des dèsôrdres et de l'idolatrie". Encontinent s'en part jo joueno Tobie;
  • Frâsa : Tobit, sè creyent d'alàr muerre bientout, Fét venir son garçon, l'embrace per lo côl; "Mon garçon, lyé dit-il, je penso que ma via Vat étre pœr lo mondo en poca temps fenia. Quand lo Bon Diô arat mon âma entre ses mans, D'ensevelir mon côrp sovin-tè, mon enfant. Fà que t'èyes tojorn de rèspèct pœr ta mére; Bèta-la, quand moreràt, a coutiér de ton pére.
  • Frâsa : Préye bien lo bon Diœ pœr tè, pœr tes parents. Que d'orguely, dens ton cœr, n'entreye jamés ren. Pôrta jamés la man sur lo bien de tes fréres. Fà l'ârmona selon que te la porrés fére. Rend tojorn grâce a Diœ du mâl come du bien, Et siu lo drêt chemin de ses comandements. Prend-tè gouârda d'alàr per les crouyes compagnies; Câr avouéc les mèchients, lo bon mémo s'oubllie.
  • Frâsa : Lo garçon, u galop, entre et dit a son pére: "Devant chiéz nos sè trôve un de noutros confréres, Que sarêt mè guidàr lo long de mon chemin... - Va, dit lo [crêssient], fé-lo venir dedens." L'ange entre et dit: "Bonjorn! Tobit, homo! corâjo! Que la guêtât tojorn seye voutro partâjo!
  • Frâsa : Fà atencion de pas crevàr la fiél, perôtro lo fèjo 'l est pas més bon a méngiér.
  • Frâsa : Galopâdes envitàr parents, vesins, amis... Que niœn d'entre tuéts lœr manqueye de venir. Détes-lœr: "De Sarra n'alens fére les noces. J'é ja betâ, pœr cen, la brochèta a três bosses. Ana, tè, te lo sâ, fés pués d'aprèstement; Fé-nen prod, fé-lo bon p'atant que nos serens".
  • Frâsa : Apelyér per lo méten des prâts. Apelye pas per lo méten des prâts, fà lo tôrn du chemin.
  • Frâsa : Fà atencion a cen que te fés, mojon!
  • Frâsa : Fà cen! Per ôtro!
  • Frâsa : Fà atencion que t'ensègouo.