Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : feni, fenia, fenis, fenies
32526

definicion : participo passâ - vèrbo fenir/fornir/fronir.

  • Francês : fini, finie, finis, finies
  • Italien : finito, finita, finiti, finite
  • Gramatica : participo passâ
  • Frâsa : Il pôt aprés aplicàr cetes idâs, tèories, pllans ou projèts a la prateca de modificacion du mémo procèssus objèctif; s'il arreve but proposâ, s'il reussi dens la prateca de cét procèssus a rèalisàr, u muens dens una granta partia, les idâs, tèories, pllans ou projèts èlaborâs devant, lo mouvement de la cognessença de cét procèssus dètèrménâ pôt adonc étre considèrâ come feni.
  • Frâsa : Cet dox chant s'en vàt per tôs les ôrdres des anges et des sents dês lo premiér tant que u dèrriér. Et cet chant no est plles tout feni que ils en fant un ôtro très-tot novél. Et cet chant durerat sens fin.
  • Frâsa : T'as féni de fâre la comèdia?
  • Frâsa : D'icé la seconda quèstion. L'arpitan, come totes les lengoues minoritères, est, u moment actuèl, un conjuent de dialèctos bien difèrents entre lors et, bien sovent, los/les mémos arpitano-parlants ant mâltemps a sè comprendre. Èvident que l'adopcion de grafies dialèctâles de tipo fonètico ètrêt feni atot la reproduccion des mémos problèmos de entèrcomprèhension que y ant por la comunicacion orâla. En plles, quand sè trète d'un tèxto ècrit, que seye pas una simplla pancârta de quatro paroles, la nècèssitât de sè rèpètar a vouèx hôta parola por parola por chèrchiér de la comprendre dètruit complètament lo pllèsir de la lèctura; et una lèctura sens pllèsir nion la fét.
  • Frâsa : En tot câs, o est a cét moment que lo mouvement de la cognessença des homos concèrnent un procèssus objèctif dètèrménâ, a un degrâ dètèrménâ de son dèvelopament, pôt étre considèrâ come feni.
  • Frâsa : Lo mouvement de transformacion, dens lo mondo de la rèalitât objèctiva, at pas de fin, et l'homo at donca jamés feni de cognetre la veretât dens lo procèssus de la prateca.
  • Frâsa : Lo marxismo-lèninismo at pas feni de èpouesiér la veretât; sensa arrètar, dens la prateca, ôvre lo chemin a la cognessença de la veretât. Noutra concllusion est l'unitât historeca, concrèta, du subjèctif avouéc l'objèctif, de la tèoria avouéc la prateca, du savêr avouéc l'accion; nos sens contre totes les concèpcions fôsses, de "gôche" come de "drête", copâyes de l'histouèra concrèta.
  • Frâsa : Tobit, sè creyent d'alàr muerre bientout, Fét venir son garçon, l'embrace per lo côl; "Mon garçon, lyé dit-il, je penso que ma via Vat étre pœr lo mondo en poca temps fenia. Quand lo Bon Diô arat mon âma entre ses mans, D'ensevelir mon côrp sovin-tè, mon enfant. Fà que t'èyes tojorn de rèspèct pœr ta mére; Bèta-la, quand moreràt, a coutiér de ton pére.
  • Frâsa : 'L at bèle feni per dére la veretât.
  • Frâsa : Balyens-y mâques, n'ens bèle feni.
  • Frâsa : Apelyens-nos cét travâly ora que n'ens feni l'ôtro?
  • Sinonimo : fenê, fenêta/-e, fenês, fenêtes
  • Sinonimo : froni, fronia, fronis, fronies