Lo trèsor Arpitan

Nôva rechèrche

Dedens la parola
La gramatica
parola n.: 17801
falêr
  • vèrbo 3 a [-êr : devêr] [valor* : 1]
  • vèrbo irrèguliér 3 [valor* : 1]
en Francês en Italien sinonimos
  • falloir [valor : 10]
    ---
  • bisognare[valor : 10]
    ---
  • occorrere[valor : 10]
    ---

Variantes

  • falêr (VdA) [valor : 10]
    Ècritura d'origina : falèi
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : NDPV, Nouv. Dic. de Patois Vald.
    Sôrsa : NDPV Web d'entèrèt :
    ---

Frâses

  • En Mârs fôt pas que (sè) bâgneye la cova ux rats. [valor : 5]
    ècritura d'origina : De Marz fat pa que bagnéye la cova i rat.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.60 a la pâge 23 du lévro)
    nota : En mars il ne faut pas mouiller la queue aux rats.
    ---
  • U mês de Mârs, fôt pas qu'un rat pisseye en tèrra. [valor : 5]
    ècritura d'origina : I mei de Mars, fat pà qu'un rat pesseye en terra.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.61 a la pâge 23 du lévro)
    nota : Au mois de Mars il ne faut pas qu'un rat urine par terre.
    ---
  • Quand Chalende 'l est lo Delon, De três bôfs nen fôt tuere un. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Quan Tsalende l'est lo Delun, De tré bou n'in fat tcioère un.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.225 a la pâge 63 du lévro)
    nota : Lorsque Noël se trouve en Lundi, De trois bœufs il faut en tuer un.
    ---
  • Dês Sent-Bartolomé, Fôt betàr lo marendon u greniér. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Dei Saint Bertolomé, Fat betté lo merendzon i granë.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.261 a la pâge 74 du lévro)
    nota : Dès la Saint-Barthélemy, Il faut mettre le goûter au grenier.
    ---
  • Tè fôt pas lèssiér chêre cetes ceriéses, ôtrament te les retrôves totes amaciê(ye)s. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Te fô pâ lachye tsyèrre sé serryezë, atramin t’i rëtroeuvë totë amatsyë.
    Règ·ion : Valês
    Grafia : GFON.VALÊS, Grafia fonètica valêsana
    Sôrsa : Base de donnée du dic. du patois de Bagnes
    nota : Orthographe du dictionnaire du patois de Bagnes
    ---
  • Il fôdrêt apondre un troc. [valor : 10]
    ècritura d'origina : E fôdrè apondre on tro.
    Règ·ion : Valês
    Grafia : GFON.VALÊS, Grafia fonètica valêsana
    Sôrsa : Dict. du patois de Bagnes
    ---
  • M'at falu atendre una tapâ. [valor : 5]
    ècritura d'origina : M’a falu atindre oùna tapô.
    Règ·ion : Valês
    Grafia : GFON.VALÊS, Grafia fonètica valêsana
    Sôrsa : Dict. du pat. de Bagnes
    ---
  • M'at falu m'ètendre por l'avendre. [valor : 5]
    ècritura d'origina : M’a falu m’étindre po â-y avaidre.
    Règ·ion : Valês
    Grafia : GFON.VALÊS, Grafia fonètica valêsana
    Sôrsa : Dict. du patois de Bagnes
    ---
  • A la luna novèla fôt vouagnér cen que 'l est cachiê en tèrra. [valor : 5]
    ècritura d'origina : A la leuna nouvella fat vagné cen que l'est catsà in terra.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.342 a la pâge 104 du lévro)
    nota : À la lune nouvelle, il faut sermer et planter tout ce qui est caché en terre.
    ---
  • Lèssont prègiér l'Ôtrich∙e et mémo la Russie, Ceta lo polonês, cela l'italien; Per quinta libèrtât nos vôt-el l'Italie, Dèfendre de prègiér come noutros anciens? [valor : 5]
    ècritura d'origina : Leisson prèdzé l'Autriche et mëmo la Russie, Cetta lo polonè, cella l'italien; Pe quinta libertà no vout-ë l'Italie, Defendre de prèdzé come noutre s-anchen?
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Abbé Jean-Baptiste CERLOGNE, LA VALDOTEINA, 1862
    nota : L'Autriche et même la Russie laissent parler Celle-ci le polonais, celle-là l'italien; Par quel privilège l'Italie veut-elle Nous défendre de parler comme nos anciens?
    ---
  • Lo francês nos lo fôt; noutro drouèt lo demande; De noutros devantiérs n'ens la lengoua et la fouè. 'ls ariant-ils sopatâ les tropes alemandes, Se jamés les canons 'ls ussont prègiê français? [valor : 5]
    ècritura d'origina : Lo francè no lo fat; noutro droit lo demande; De noutre devantë n'en la lenga et la foè. L'arian-të soppatà le trope s-allemande, Se jamé le canon l'uchan prèdzà français?
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Abbé Jean-Baptiste CERLOGNE, LA VALDOTEINA, 1862
    nota : Le français, il nous le faut, notre droit le demande; de nos devanciers nous avons la langue et la foi. Auraient-ils vaincu (en 1859) les troupes autrichiennes Si les canons n'avaient parlé français?
    ---
  • Fôt copàr lo bouesc a la lena dura afin que sè grateye pas. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Fat copë lo bouque a la leuna deura afin que se gratteye pà.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.343 a la pâge 107 du lévro)
    nota : Il faut couper le bois pendant le décours de la lune, pour éviter qu'il se teigne.
    ---
  • Pœr pouàr la vegne, fôt la lena dura. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Pe poué la vegne, fat la leuna deura.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.344 a la pâge 109 du lévro)
    nota : Pour la taille de la vigne, il faut la vieille lune.
    ---
  • Màs d'onte donc qu'il vint de nêtre, Voutron Mêtre? Nos y voléd-vœs ensègnér? Se fôt passar l'Amèrique, Ou l'Afrique, Nos s'embarcons tôs nus pieds. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Mais d'on dan qu'a vant de naître, Veton Maître? N'zy voleu veus inségneu? Si fau passo l'Amérique, Ou l'Afrique, Neu s'imbarquons tou nu pieu.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Anne-Marie Vurpas - Un noël en patois beaujolais du XIX siècle - Vox Romanica 40 – 1981.
    ---
  • Fôt entàr a lena doce. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Fat enté a leuna douce.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.345 a la pâge 109 du lévro)
    nota : Il faut greffer à la lune tendre.
    ---
  • Le Jœsèf llui rèpondét: – Di pas! Il tè fôdrat nèn achetâr yena cœme sè. [valor : 1]
    ècritura d'origina : Le Dzeûdzé li répondi: – Di po! i te fodra n'è n'asseto yeune keme sè.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Documents publiés par Claude Michel - 1994
    nota : Joseph lui répondit: – N'est-ce pas! Il te faudra en acheter une comme celle-ci.
    ---
  • Tœt le mondo partét d'una tèla recafolâ que los/les hœmos, dens les tèrres, sè demàndéront se il ne fâlêt pas alâr vêr ce que sè passêt. [valor : 1]
    ècritura d'origina : Teû le monde parti d'un-ne tèle rifoueûlan ke lôz eume, dè lé tare, se demèdèran si i ne foleû po alo va se ki se posseû.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Documents publiés par Claude Michel - 1994
    nota : Tout le monde partit d'un tel éclat de rire que les hommes, dans les terres, se demandèrent s'il ne fallait pas aller voir ce qui se passait.
    ---
  • Ceta-qué n'en menêt pas lârjo; ele bèssiét la téta et sos uelys pelyonéront come se ele alêt pllœrâr. Ele étêt gonflla. Le mariâ, que regardêt sa mia du couen de l'uely, s'en apèrcevét. El aviét un côp u cœr. Il parlét un pou hiôt: "Què qu'il vœs fôt de més? Y at-il quàrqu'yons que vuelyont un ôtro vêrro de vin?" [valor : 1]
    ècritura d'origina : Stetyé n'è meneû po lordze; éle béssi la téte é sôz u peyeûnèran kme si éle aleû pleûro. Él éteû gonfle. Le maryun, ke regardeû sa miye du kouan de l'eû, s'èn aparsevi. Al ayi un kou u tcheure. A parli un pou yo: "Ka k'i voueû fo de mé ? Y a t i kétyan ke voueulan un otre vare de van?"
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Documents publiés par Claude Michel - 1994
    nota : Celle-ci en était toute navrée; elle baissa la tête et ses yeux papillotèrent comme si elle allait pleurer. Elle était gonflée (par les larmes). Le marié, qui regardait sa mie du coin de l'œil, s'en aperçut. Il eut un coup au cœur. Il parla résolument: "Qu'est-ce qu'il vous faut de plus? Y a-t-il quelqu'un qui désire un autre verre de vin?"
    ---
  • Fôt veriér la tèrra a la lena novèla. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Fat verrié la terra a la leuna nouvella.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.346 a la pâge 110 du lévro)
    nota : Il faut remuer la terre à la lune nouvelle.
    ---
  • Lo premiér an, lo gramon dit u laborœr: "trè-mè, se te vôs"; lo second lyé dit; "trè-mè se te pôs"; lo trêsiémo: "tè fôt la coblla des bôfs". [valor : 1]
    ècritura d'origina : Lo premië an, lo gramon deut i laboureur: tré-me, se te vou; lo secon lei deut: tré-me se te pou; lo troèjëmo: te fat la cobla di bou.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.390 a la pâge 136 du lévro)
    nota : La première année, l'ivreaie dit au laboureur: "arrache-moi si tu veux"; la seconde elle lui dit: "arrache-moi si tu peux"; mais la troisième année elle dit: "à present, il te faut la paire de bœufs".
    ---
  • Bllanchèta, t'és bâs! Coment est-tu harbelyê? Pantalon pèrs et jupon de velu. Èh ben, je su p'encor bâs. Bllanchèta, tè fôt bâs! Coment est-tu harbelyê? Chôces grises et jupon bllanc. Ce côp, mè fôt bâs. [valor : 1]
    ècritura d'origina : Blantsetta, t'i bà! Comen ë-teu arbeillà? Pantalon perse et dzapon de velu. Ebin, dze si panco bà. Blantsetta, te fat bà! Comen ë-teu arbeillà? Tsasse grise et dzepon blan. Ci cou, me fat bà.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.409 a la pâge 146 du lévro)
    nota : Blanchette, tu es en bas! Comment est-tu habillée? Pantalon bleu et gilet de velours. Eh bien, je ne suis pas encore bas. Blanchette, il te faut bas! Comment est-tu habillée? Chausses grises et gilet blanc. Cette fois, hélas, il me faut bas.
    ---
  • Fôt pas agouétiér lo bouélyèt, Fôt agouétiér lo porchèt. [valor : 5]
    ècritura d'origina : Fat pà aveitsé lo boueillet, Fat aveitsé lo portset.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.417 a la pâge 152 du lévro)
    nota : Il ne faut pas regarder la ration du pourceau, Mais le pourceau lui-même.
    ---
  • Fôt pas abusàr-nen. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Fôt pa abuzèneun.
    Règ·ion : Valâdes Arpitanes du Piemont
    Grafia : Ce.S.Do.Me.O.
    Sôrsa : AA.VV. - Dizionario Giaglionese - 2011
    ---
  • Dens ce que je dio qué, ne fôt pas sè mèprendre, Gorlanchiérs, mos amis, vôlo pas y comprendre Un grand nombro de gens qu'habitont dens l'endrêt, Et que seriant fâchiês de fére un pâssa-drêt. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Dins ce que je dzo qui, ne faut pô se méprindre, Gorlanches, moz amis, volo pô yi comprindre In grand nombro de gins qu'habitont dins indrêt, Et que seriant fôchi de faire ïn possa-drêt.
    Règ·ion : Forêz
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Parlons Francoprovençal: une langue méconnue - D.Stich - 1998 - A MOZ AMIS DE VET VAR-DE-GI - A mes amis de Rive-de-Gier - Forez
    nota : Sur ce que je dis ici, il ne faut pas se méprendre, Flâneus, mes amis, je ne veux pas inclure De nombreuses personnes qui habitent le pays, Et qui seraient fâchées de donner lieu à une injustice.
    ---
  • Câr un sœdârd qu'apèrçut tot ço-s-icé, Tot bèlament butat bâs la coulisse, Pués vat criar qu'il sè falyêt armar, Ou ôtrament nos sèrions tôs tuâs. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Car on seudar qu'aperçû tot souzicé, Tot bellaman bouta bas la coulisse, Poi va cria qui se faillai arma, Yô/U attraman no sarion to tüa.
    Règ·ion : Geneva
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : La Chançon de l'Èscalâda - 1603 - Cél qu'est lé-'h-hôt. Strofa 14. (http://athena.unige.ch/athena/helvetia/cqlaino.html) et (Dictionnaire des mots de base du Francoprovençal - D.Stich - 2003).
    nota : Car un soldat qui aperçut tout cela, Tout bellement bouta bas la coulisse, Puis alla crier qu'il se fallait armer, Ou autrement nous serions tous tués.
    ---
  • Drêt u cllochiér on vat sœnar l'alârma, En mémo temps on criat: Ux ârmes! ux ârmes! De tot endrêt on vit des gens sortir, Que desévont : Il fôt vencre ou morir! [valor : 1]
    ècritura d'origina : Drai u clossi on va sena l'allarma, En mémo tems on cria: É arme! é arme! De to andrai on vi dé zan sourti, Que desivon : Y fau vaincr'ù mouri!
    Règ·ion : Geneva
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : La Chançon de l'Èscalâda - 1603 - Cél qu'est lé-'h-hôt. Strofa 16. (http://athena.unige.ch/athena/helvetia/cqlaino.html) et (Dictionnaire des mots de base du Francoprovençal - D.Stich - 2003).
    nota : Droit au clocher, on va sonner l'alarme; En même temps, on crie: "Aux armes, aux armes!" De tous endroits on vit des gens sortir Qui disaient: "Il faut vaincre ou mourir!"
    ---
  • Céls-ce plles grôs de mè m'ant conselyê de quitàr pèrdre les dèssins des bouyes boas que seyant uvèrtes ou cllôtes, et de m'entèrèssiér plletout a la g·eografia, a l'histouère, u carcul et a la gramère. 'L est parèly que j'é abandonâ, a l'âjo de siéx ans, una magnifica carriére de pintro. J'éro étâ dècoragiê de l'ensuccès de mon dèssin numèrô 1 et de mon dèssin numèrô 2. Céls-ce plles grôs de nos compregnont jamés ren de per lœr, et 'l est lagnês, pœr les menâts, de falêr tojorn lyé èxpllicàr les bagues. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Cice pi grou de mè m'an conseillà de quetté perdre le dessin di bouye boa que sian iverte o cllioute, et de m'interèché pitou a la géografie, a l'istoére, i carcul et a la grammére. L'est parë que dz'i abandonnà, a l'adzo de chouë s-an, euna magnefecca carriëre de pintre. Dz'ëro ëtà décoradzà de l'insuccé de mon dessin numero 1 et de mon dessin numero 2. Cice pi grou de no comprègnon jamë ren da per leur, et l'est lagnèis, pe le mèinà, de fallèi todzor lèi esplequé le bague.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : NDPV, Nouv. Dic. de Patois Vald.
    Sôrsa : A. De Saint-Exupéry - lo Petsou Prince - Avouë le dessin de l'oteur - Tradui in patoé valdoten pe Raymond Vautherin - Wesakeditions - 2000
    nota : Les grandes personnes m’ont conseillé de laisser de côté les dessins de serpents boas ouverts ou fermés, et de m’intéresser plutôt la géographie, l’histoire, au calcul et la grammaire. C’est ainsi que j’ai abandonné, l’âge de six ans, une magnifique carrière de peintre. j’avais été découragé par l’insuccès de mon dessin numéro et de mon dessin numéro 2. Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c’est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications.
    ---
  • Parèly m'at falu cièrdre un ôtro métiér et j'é aprês a pilotàr des avions. J'é volâ checa de pertot dens lo mondo. Et la g·eografia, 'l est justo de lo recognetre, m'at brâvament sèrvi. Je savô recognetre, d'un côp de j-uely, la Ch·ina de l'Arizona. 'L est franc bien utilo, se œn sè trove dèpèrdu a travèrs de la nuet. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Parë m'a fallu chedre un atro mëtsé et dz'i aprèi a piloté de s-avion. Dz'i volà tsëca dapartot din lo mondo. Et la géografie, l'est dzeusto de lo recognëtre, m'at bramen servi. Dze sayò recognëtre, d'un cou de jeu, la Chine de l'Arizona. L'est fran bien utilo, se in se trove déperdu a travë de la nët.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : NDPV, Nouv. Dic. de Patois Vald.
    Sôrsa : A. De Saint-Exupéry - lo Petsou Prince - Avouë le dessin de l'oteur - Tradui in patoé valdoten pe Raymond Vautherin - Wesakeditions - 2000
    nota : j’ai donc dû choisir un autre métier et j’ai appris piloter des avions. j’ai volé un peu partout dans le monde. Et la géographie, c’est exact, m’a beaucoup servi. je savais reconnaître, du premier coup d’œil, la Chine de l’Arizona. C’est très utile, si l’on s’est égaré pendant la nuit.
    ---
  • La pârt portanta du lévro est la lengoua, ècrire vôt dére mantenir-la, consèrvàr-la et déns les pâgines que "trovâd" la traduccion italiâna lyé pèrd la fôrça, volyô "anque" montràr quârque-ren mas mè rendo compte que en italian su pas bon a ècrire, alôra per fôrça fôt liére en jalyonês. [valor : 10]
    ècritura d'origina : La part pourtanta dou lèivro et la lèinga, èicriře vout diře mantenila, counservela è d'in le pagineus que trouvà la tradusioun italiaouna lhe perd la forsa, voulhò anque mountre carcareun ma me rendo couèinte que an italian sèi pa boun a èicriře, alouřa per forsa foot lèiře an Dzalhounee.
    Règ·ion : Valâdes Arpitanes du Piemont
    Grafia : Ce.S.Do.Me.O.
    Sôrsa : Marco Rey - Viena tsu ma trasa - 2010
    nota : L'ossatura del libro è la lingua, scrivere è un sistema per conservarla, tramandarla e nelle pagine che seguono la traduzione italiana ne perde la forza e la passione, avrei la pretesa di trasmettere un messaggio ma consapevole della poca dimestichezza con la sintasi italiana vi arriverà solo nella lettura in lingua. La traduzione italiana è in alcuni casi strettamente letterale ed in altri più libera, al fine di consentire il confronto più diretto possibile con la parte francoprovenzale.
    ---
  • Coment nen sortir? La rèponsa est très simplla, mas empllique un engagement sèriox. Nos fôt pensar por tot lo payis arpitan a una ortografia que seye comena et condivisa. Quârque-chousa que, en tot lo domêno lengouistico, possésse pèrmetre una lèctura avouéc pllèsir, concentrâye sur les idês comunicâyes, sens l'embarras continuèl de devêr indentifiyér silaba aprés silaba. Porquè j'é emplleyê la parola ortografia? Perce que l'ortografia est lo sol chemin por avêr un pouent comon de rèfèrence. Por l'amôr de Diô, que seye cllâr, châcun a son velâjo continuerat ètot sa grafia, mas u moment de publleyér, a la pllace de betar a coutâ de la sina bèla poèsia una traduccion en italien ou en francês, beterat la transcripcion en ortografia de rèfèrence. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Coment nen sortir? La rèponsa est très simpla, mas implique un engagement sèriox. Nos fôt pensar por tot lo payis arpitan a una ortografia que seye comona et condivisa. Quârque chousa, que en tot lo domêno lengouistico, possésse pèrmetre una lèctura avouéc plèsir, concentrâye sur les idês comunicâyes, sens l'embarras continuèl de devêr indentifiar sillaba aprés sillaba. Porquè j'é empleyê la parola ortografia? Perce que l'ortografia est lo sol chemin por avêr un pouent comun de rèfèrence. Por l'amôr de Diô, que seye cllâr, châcun a son velâjo continuerat atot sa grafia, mas u moment de publeyér, a la place de betar a coutâ de la sina béla poèsia una traduccion en italien ou en francês, beterat la transcripcion en ortografia de rèfèrence.
    Règ·ion : Arpitania
    Grafia : ORB, Ortog. de Refèrence. B.
    Sôrsa : F.Corradin - Comunicar ou sonar? - Viena tsu ma trasa - 2010
    ---
  • M'engrave (me dèpllé) de falêr ja partir. [valor : 10]
    ècritura d'origina : M'ingrave de falèi dza parti.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : NDPV, Nouv. Dic. de Patois Vald.
    Sôrsa :
    ---

* La valor, quand at una significacion, reprèsente lo dègrâ [1-10] d'adèrence d'un atribut a la parola.

Nôva rechèrche