Lo trèsor Arpitan

Nôva rechèrche

Dedens la parola
La gramatica
parola n.: 32882
acabllâ, acabllâye, acabllâs, acabllâyes
definicion
-
  • participo passâ [valor* : 10]
  • adjêctif [valor* : 10]
en Francês en Italien sinonimos
  • accablé, accablée, accablés, accablées [valor : 10]
    ---

Frâses

  • Son pâpa, que les ans 'ls ant pllètâ lo vesâjo, 'L avêt vu cent foréls revèrdir lo velâjo. A pêna possêt més s'édiér de son bâton; 'L alâve tuéts les jorns encontre a son garçon, Màs, jamés nion de llui, jamés nion s'aprochiêve, Ou plletout, étiant pas cél que son cœr amâve. Passâve jorn et nuet acabllâ de chagrin, Et jamés d'un uely sèc il vesêt lo matin. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Son papa, que le s-an l'an plettà lo vesadzo, L'ayet vu cent fourië reverdi lo veladzo. A peina pochet më s'aidzé de son bâton; L'allàve tseut le dzor incontre a son garçon, Më, jamë gneun de lliu, jamë gneun s'approtsàve, O pitou l'etson pa ci que son coeur amàve. Passàve dzor et nët accablà de tsagrin, Et jamë d'un jeu sèque i vejet lo matin.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Abbé Jean-Baptiste CERLOGNE, L'INFAN PRODEGGO, 1855
    nota : Son père, dont les ans ont ridé le visage, Avait vu cent printemps reverdire le village. À peine pouvait-il encore s'aider de son bâton; Il allait tous les jours à la rencontre de son garçon. Mais, jamais aucun de lui, jamais aucun ne s'approchait. Ou plutôt, ce n'était pas celui que son coeur aimait. Il passait jour et nuit accablé de chagrin, Et jamais d'un oeil sec il ne voyait le matin.
    ---

* La valor, quand at una significacion, reprèsente lo dègrâ [1-10] d'adèrence d'un atribut a la parola.

Nôva rechèrche