Lo trèsor Arpitan

Nôva rechèrche

Dedens la parola
La gramatica
parola n.: 20385
noutres
  • adjêctif possèssif [valor* : 10]
  • pronom possèssif [valor* : 10]
en Francês en Italien sinonimos
  • nos f. [valor : 10]
    ---
  • nôtres f. [valor : 10]
    ---
  • nostre agg. e pron. [valor : 10]
    ---

Variantes

  • noutres (GE) [valor : 10]
    Ècritura d'origina : noutre
    Règ·ion : Geneva
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Dictionnaire des mots de base du Francoprovençal - D.Stich - 2003 Web d'entèrèt :
    ---
  • noutres (Pie) [valor : 10]
    Ècritura d'origina : notreus
    Règ·ion : Valâdes Arpitanes du Piemont
    Grafia : Ce.S.Do.Me.O.
    Sôrsa : Marco Rey - Viena tsu ma trasa - 2010 Web d'entèrèt :
    ---

Frâses

  • Bôna nuet, monsiœrs los anges, Noutres louanges! Que vœs avéd de bèles vouèx! Mas que voutres três sèrventes, Serant contentes, Se vos lyor parléd patouès! [valor : 5]
    ècritura d'origina : Bonne né, monsieus los andzes, Vetes loandzes! Que veus avi de belles voix! Mais que vetes tra sarvintes, S'rint contintes, Si vos li parli patois!
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Anne-Marie Vurpas - Un noël en patois beaujolais du XIX siècle - Vox Romanica 40 – 1981.
    nota : vetes : sans doute erreur pour netes, nos.
    ---
  • Per una nuet qu'étéve la plles nêre, Ils vegnéront, il n'étêt pas por bêre; Il étéve por pilyér noutres mêsons, Et nos tuar sens ôcuna rêson. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Pé onna nay qu'étivé la pe nairé, Y veniron, y n'étai pa pé bairé; Y étivé pé pilli noutre maison, Et no tüa sans aucuna rayson.
    Règ·ion : Geneva
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : La Chançon de l'Èscalâda - 1603 - Cél qu'est lé-'h-hôt. Strofa 3. (http://athena.unige.ch/athena/helvetia/cqlaino.html) et (Dictionnaire des mots de base du Francoprovençal - D.Stich - 2003).
    nota : Par une nuit qui était la plus noire, Ils vinrent; ce n'était pas pour boire: C'était pour piller nos maisons, Et nous tuer, sans aucune raison.
    ---
  • On vos derat: qui étêt celes canalyes? Los Savoyârds contre noutres muralyes, Três èchiéles ont drèciê et pllantâ, Et per iqué doux cents ils sont montâs. [valor : 10]
    ècritura d'origina : On vo dera: qu'étai cela/celeu canaille? Lou Savoyar contré noutra/noutre mouraillé, Trai étiellé on dressie/dressia et planta/plianta, Et par iqué dou san y sont monta.
    Règ·ion : Geneva
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : La Chançon de l'Èscalâda - 1603 - Cél qu'est lé-'h-hôt. Strofa 5. (http://athena.unige.ch/athena/helvetia/cqlaino.html) et (Dictionnaire des mots de base du Francoprovençal - D.Stich - 2003).
    nota : On vous dira que c'était cette/ces canaille(s). Les Savoyards contre notre/nos muraille(s) Trois échelles ont dressé et planté, Et par là deux cents sont montés.
    ---
  • La traça est lo viœlèt de noutres rés Chantens ensems, chançons de gevros, de runfllo(s) Cheménens déns lo temps, nos povens songiér! [valor : 10]
    ècritura d'origina : La tràsa et lou vieleut de notreus ree Tsanteun ansèin, tsansoun de dzèivro, de runflo Tsamineun d'in lou tèin, nos péieun souèindzee!
    Règ·ion : Valâdes Arpitanes du Piemont
    Grafia : Ce.S.Do.Me.O.
    Sôrsa : Marco Rey - Viena tsu ma trasa - 2010
    nota : La traccia è il sentiero delle nostre radici Cantiamo insieme canzoni di nebbie, tormenta Camminiamo nel temps, noi possiamo sognare!
    ---
  • N'avians justo grelyê Noutres châtagnes en péla Posâye sur 'na bréla Quand pâpa 'l est entrâ. [valor : 10]
    ècritura d'origina : N'ayan dzeusto greillà Noutre tsatagne in péla Posaye su 'na bréla Quan papa l'est entrà.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : NDPV, Nouv. Dic. de Patois Vald.
    Sôrsa : NDPV
    nota : Nos avions justement fini de griller Nos châtaignes faite à la poêle Posées sur un tabouret Quand papa est entré.
    ---

* La valor, quand at una significacion, reprèsente lo dègrâ [1-10] d'adèrence d'un atribut a la parola.

Nôva rechèrche