Lo trèsor Arpitan

Nôva rechèrche

Dedens la parola
La gramatica
parola n.: 22882
sa
definicion
-
nota
sa (devant voyelle son, réalisation locale sn')
  • adjêctif possèssif [valor* : 10]
en Francês en Italien sinonimos
  • sa [valor : 10]
    ---

Variantes

  • sa (Dfn) [valor : 10]
    Ècritura d'origina : sa
    Règ·ion : Dôfenâ
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : François Blanc dit La goutta - Grenoblo Malhérou (1733)- Éditions des Régionalismes de Cressé - 2010. Web d'entèrèt :
    ---
  • sa (Bjl) [valor : 10]
    Ècritura d'origina : sa
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965 Web d'entèrèt :
    ---

Frâses

  • Céta crèatura, per la grâce de Nouhtron-Sègnor, avêt ècrit en son côr la sente via que Diô Jèsus-Crist menét en tèrra et sos bons ègzempllos et sa bôna doctrina. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Citi creatura, per la graci de Nostre Seignor, aveit escrit en son cor la seinti via que Deus Jhesu Criz menet en terra et sos bons exemplos et sa bona doctrina.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : SPECULUM - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Par la grâce de Notre-Seigneur, cette créature avait gravé dans son cœur la sainte vie que Dieu Jésus-Christ mena sur terre, ses bons exemples et sa bonne doctrine.
    ---
  • Et avêt ele mês lo dox Jèsus-Crist en son côr que ol lyé éret sembllent alcuna vês que il lyé fut present et que il tenêt un lévro cllôs en sa màn pœr lyé ensègnér. [valor : 10]
    ècritura d'origina : E aveyt illi meis lo douz Jhesu Crit en son cor que oy li eret semblanz alcuna veis que il li fut presenz e que il tenit un livro clos en sa mayn per liey ensennier.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : SPECULUM - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Elle avait tellement mis le doux Jésus-Christ en son cœur qu'il lui semblait parfois qu'il lui était présent et qu'il tenait un livre fermé dans sa main pour l'enseigner.
    ---
  • En les nêres érant ècrits les côps et les templlêes et les ordures que les Jius lui jétâvont en sa sente face et per son nôbllo corps, tant que lui sembllâvet étre "muciê". [valor : 10]
    ècritura d'origina : En les neyres erant escrit li col et les tenplees et les ordures que li Jue li gitavont en sa sainti faci et per son noble cors, tant que li semblevet estre meseuz.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : SPECULUM - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Dans les letres noires étaient écrits les coups et les soufflets et les ordures que les Juifs jetaient à sa sainte face et sur son noble corps, à tel point qu'il semblait être lépreux.
    ---
  • Quand ele avêt ben regardâ cet lévro, ele començâvet a liére lo lévro de sa conscience, loquâl ele trovâvet tot pllen de fôssetât(s) et de mençonges. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Quant illi aveyt ben regarda cet livro, illi comencavet a liere el livro de sa concienci, lo qual illi trovavet tot plen de fouceta et de menconges.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : SPECULUM - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Quand elle avait bien regardé ce livre, elle commençait à lire dans le livre de sa conscience, qu'elle trouvait tout plein de fausseté et de mensonges.
    ---
  • Dediens sa man il y tint la victouère, A lui solèt en demore la gllouère. A tot jamés son Sent Nom sêt beni! Amen, amen, ainsi, ainsi soit-y! [valor : 10]
    ècritura d'origina : Dedian sa man il y tin la victoire, A lui solet en démure la gloire. A to zamai son Sain Non sai begni! Amen, amen, ainsi, ainsi soit-y!
    Règ·ion : Geneva
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : La Chançon de l'Èscalâda - 1603 - Cél qu'est lé-'h-hôt. Strofa 68. (http://athena.unige.ch/athena/helvetia/cqlaino.html)
    nota : Dedans sa main il tient la victoire, A lui seul en demeure la gloire. A tout jamais son Saint Nom soit béni, Amen, amen, ainsi, ainsi soit-il!
    ---
  • Tantout lo lop surprend un ènfant que s'ègâre, Tantout lo vint nafrar dens los brès de sa mâre; L'un tue-t una filye, lyé travèrse lo Drac, Iqué l'on vêt un pied, ilé l'on vêt un brès. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Tantou lo loup surpren un efant que s'égare, Tantou lo vint nafrâ din lou brat de sa mare; L'un tuët, una filli, l'y traverse lo Drac, Iquy l'on veit un pied, ylay l'on veit un brat.
    Règ·ion : Dôfenâ
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : François Blanc dit La goutta - Grenoblo Malhérou (1733)- Éditions des Régionalismes de Cressé - 2010.
    nota : Tantôt le loup surprend un enfant qui s'égare, Tantôt le vient blesser dans les bras de sa mère; L'un tue une fille, lui fait traverser le Drac, Ici l'on voit un pied, là l'on voit un bras.
    ---
  • L'un pllôre son cusin, l'ôtro pllôre son frâre, L'un crend pœr sa fèna, l'ôtro pœr sa comâre; L'on ne recognêt plles ni mêtres ni vâlèts; Tâlo qu'at diéx laquès sè trove tot solèt, [valor : 10]
    ècritura d'origina : L'un ploure son cousin, l'autro ploure son frare, L'un craint pe sa fena, l'autro pe sa comare; L'on ne reconneit plus ni maitre ni valet; Talo qu'a dix laquais se trove tout solet,
    Règ·ion : Dôfenâ
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : François Blanc dit La goutta - Grenoblo Malhérou (1733)- Éditions des Régionalismes de Cressé - 2010.
    nota : L'un pleure son cousin, l'autre pleure son frère, L'un craint pour sa femme, l'autre pour sa commère; L'on ne reconnaît plus ni maîtres ni valets; Tel qui a dix laquais se trouve tout seul,
    ---
  • Et tot assé come les sents sè dèlèctont en vêr la biotât Noutron-Sègnor, sè dèduit noutro bon crèator en la biôtat et en l'amôr de ses bèles crèatures qu'il a fêt a sa émâge et a sa sembllence, assé come lo bon mêtre regârdet volontiér una bèla cârta, quand il l'a ben fêta. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Et tot assi com li saint se delectunt en veir la beuta Nostron Seignour, se deduit nostre bons creares en la beuta y en l'amour de se beles creatures qu'il a fait a sa ymagi et a sa semblanci, assi come li bon meitres regardet volunteyrs una bela carta, quant il l'a bein fayta.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : SPECULUM - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Et tout comme les saints se plaisent à voir la beauté de Notre-Seigneur, notre bon Créateur se plaît dans la beauté et l'amour de ses belles créatures qu'il a faites à son image et à sa ressemblance: ainsi le bon maître regarde-t-il volontiers un beau tableau, quand il l'a bien fait.
    ---
  • A l'honor de Diœ et al "lôdemos" de son benêt nom, et a recognetre sa grant misèricôrde, et regraciér los glloriox dons de sa bontât, y étre plles ferventa a fére lo sèrvice de Noutron-Sègnor Jèsus-Crist et de la sin glloriosa Vièrgéna Mâre, humilment et dèvotament vuel ècrire a voutron èdifiment una partia de la honéta et senta et discrèta convèrsacion que céta èposa de Jèsus-Crist menàt en tèrra entre ses serors, dês l'âjo de XIII ans en sus. [valor : 10]
    ècritura d'origina : A l'honour de Deu et al loemos de son beneyt non, et a recognoytre sa grant misericordi, et regracier los glorious dons de sa bonta, y estre pluis fervenz a fayre lo servis de Nostron Seignour Jhesu Crit et de la sin gloriousa Virgina Mare, humilment et devotament voil escrire a vostron edifimen una partia de la honesta et saincta et discreta conversation que citi espousa de Jhesu Crit menet en terra entre ses soros, deis ly ajo de XIII anz en sus.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : LA VIA SEITI BIATRIX VIRGINA DE ORNACIU - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : A l'honneur de Dieu et à la louange de son nom béni, pour reconnaître sa grande miséricorde, et lui rendre grâce des glorieux dons de sa bonté, pour être plus fervente à faire le service de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de sa glorieuse mère toujours vierge, je veux humblement et pieusement écrire, pour votre édification, une partie de la vie pure, sainte et sage que cette épouse de Jésus-Christ mena sur terre, parmi ses sœurs, dès l'âge de treize ans.
    ---
  • L'èvèco avouéc sa crossa et sa mitra. [valor : 10]
    ècritura d'origina : L'èvâko avouè sa krôsa è sa mitra.
    Règ·ion : Bugê
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Gramusset R. - Le Patois de Prémillieu - 2008
    nota : L'évêque avec sa crosse et sa mitre.
    ---
  • O pllut més/mielx que devant. Entretant ils biuront una vês brévament et pués chargét sa èga et sa sôma et montiét sus son roncin et vàt s'en a l'égoue. Et châcun lui dit que o pèrirêt quand que il metrêt en l'égoue. Et il comandàt ux/als menents que ils méssont la sôma premiére en l'égoue que portâvet los três sents côrps. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Ay plut ades meuz/menz que devant. Entretant il biuront una vey briament et puis charget sa egua et sa soma et montyet sus son roncin et vayt s'en a l'aygui. Et chascuns li dit que ay piririt quant que il metri en l'aygui. Et il comandiet as meynenz que il missant la soma premeri en l'aygui que portavet los tres seins cors.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : LA VIA SEITI BIATRIX VIRGINA DE ORNACIU - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : À l'instant la pluie redoubla. Alors ils burent un coup rapidement, puis il chargea sa jument et son ânesse, monta sur son cheval et se dirigea vers la rivière. Et chacun lui dit que tout ce qu'il mettrait à l'eau périrait. Il commanda aux conducteurs de mettre à l'eau, en premier lieu, l'ânesse qui portait les trois saints corps.
    ---
  • En ègzempllo, de gens de l'èxtèrior sont vegnus en mission d'ètude a Yenan. Lo premiér jorn ou les doux premiérs jorns, ils ant vu la vela, sa topografia, ses rues et ses mêsons, ils sont entrâs en contact avouéc un mas de pèrsones, ils ant assistâs a des rècèpcions, velyês, meetings, ils ant acutâ divèrses entèrvencions, liesu divèrs documents; ils sont lé les coutiérs aparents et des aspècts isolâs des fenomènos, avouéc lors lièsons èxtèrnes. Ce degrâ du procèssus de la cognessença sè nome lo degrâ des sensacions et des rèprèsentacions. [valor : 10]
    ècritura d'origina : In eizimplò, de gzen de l'esterior sont vegnu en mision d'estude a Yenan. Lo premei gzor o le do premei gzor, i ant vu la vela, sa topografia, se rue e se meyson, i sont entro en kontakt avoi in mas de persone, i ant asisto a de resepsion, velloie, meetings, i ant eikoto diverse intervenksion, leisu divers dòkumen; i sont lai le kotei aparent e des aspekt izolo di feinomeinò, avoi lor liezon esterne. Hi degrei di prosesus de la kogneisensa se nome lo degrei di sensaksion e di representaksion.
    Règ·ion : Arpitania
    Grafia : LLA, La lingua Arpitana J.Arrieta.
    Sôrsa : De la prateka - La relaksion intre la kogneisensa e la prateka, intre lo savey e l'aksion - Traduksion in Harpetan d'in testò filozofekò de Mao Tze Toung - 1937 - Aohta, gzenei 1974
    ---

* La valor, quand at una significacion, reprèsente lo dègrâ [1-10] d'adèrence d'un atribut a la parola.

Nôva rechèrche