Lo trèsor Arpitan

Nôva rechèrche

Dedens la parola
La gramatica
parola n.: 26138
abâtardir
definicion
-
  • vèrbo 2 a [-ir (incoatif) : fenir] [valor* : 10]
en Francês en Italien sinonimos
  • abâtardir [valor : 10]
    ---
  • imbastardire[valor : 10]
    ---

Variantes

  • abâtardir (Bjl) [valor : 10]
    Ècritura d'origina : abastardi
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965 Web d'entèrèt :
    ---

Frâses

  • Certes jo ne crèyo que lo mondo êt côr si frêd, se il savêt bien pensar et cognetre la très grant biotât de Noutron-Sègnor, que il no fut tot embrasâ d'amôr. Màs o at de côrs qui sont si abâtardis que ils sont come lo porcél qui âme plles lo fllât du fangiér qu'il no farêt d'una bèla rousa. Assé fant céls qui âmont plles pensar en les chouses de cet siègllo et plles y ant de confôrt que ils non ant en Diœ. Et ces sont si pllens de tènèbres que ils non y vèyont gota. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Certes jo ne croy que el mont ait cor si freyt, se il saveyt bien pensar et cogneitre la tre grant beuta de Nostrum Segnour, que il no fu toz embrasas d'amour. Mays oy ha de cors qui sont si abastardi que il sont come li porcez qui ama pluis lo fla du fangez qu'il no faroyt d'una bella rosa. Assi fant cil qui amont plus pensar en les choses de cest seglo et plus y ant de confort que il non ant en Deu. E cez sont si plein de tenebres que il non y veont gota.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : SPECULUM - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Certes, je ne crois pas qu'il y ait au monde cœur si froid qui ne fût tout embrasé d'amour s'il pouvait imaginer et connaître la très grande beauté de Notre-Seigneur. Mais il y a des cœurs si abâtardis qu'ils sont comme le pourceau qui préfère l'odeur du bourbier à celle d'une belle rose. Ainsi font ceux qui aiment mieux appliquer leur esprit aux choses de ce monde et y trouvent plus de réconfort qu'en Dieu. Et ceux-là sont si pleins de ténèbres qu'ils n'y voient goutte.
    ---

* La valor, quand at una significacion, reprèsente lo dègrâ [1-10] d'adèrence d'un atribut a la parola.

Nôva rechèrche