Lo trèsor Arpitan

Nôva rechèrche

Dedens la parola
La gramatica Glossèros
parola n.: 31166
Yenan
definicion
-
  • nom propro [valor* : 10]
en Francês en Italien sinonimos
  • Yenan [valor : 10]
    ---
  • Yenan[valor : 10]
    ---

Frâses

  • En ègzempllo, de gens de l'èxtèrior sont vegnus en mission d'ètude a Yenan. Lo premiér jorn ou les doux premiérs jorns, ils ant vu la vela, sa topografia, ses rues et ses mêsons, ils sont entrâs en contact avouéc un mas de pèrsones, ils ant assistâs a des rècèpcions, velyês, meetings, ils ant acutâ divèrses entèrvencions, liesu divèrs documents; ils sont lé les coutiérs aparents et des aspècts isolâs des fenomènos, avouéc lors lièsons èxtèrnes. Ce degrâ du procèssus de la cognessença sè nome lo degrâ des sensacions et des rèprèsentacions. [valor : 10]
    ècritura d'origina : In eizimplò, de gzen de l'esterior sont vegnu en mision d'estude a Yenan. Lo premei gzor o le do premei gzor, i ant vu la vela, sa topografia, se rue e se meyson, i sont entro en kontakt avoi in mas de persone, i ant asisto a de resepsion, velloie, meetings, i ant eikoto diverse intervenksion, leisu divers dòkumen; i sont lai le kotei aparent e des aspekt izolo di feinomeinò, avoi lor liezon esterne. Hi degrei di prosesus de la kogneisensa se nome lo degrei di sensaksion e di representaksion.
    Règ·ion : Arpitania
    Grafia : LLA, La lingua Arpitana J.Arrieta.
    Sôrsa : De la prateka - La relaksion intre la kogneisensa e la prateka, intre lo savey e l'aksion - Traduksion in Harpetan d'in testò filozofekò de Mao Tze Toung - 1937 - Aohta, gzenei 1974
    nota : Par exemple, des gens de l'extérieur sont venus enquêter à Yenan. Le premier jour ou les deux premiers jours, ils ont vu la ville, sa topographie, ses rues et ses maisons, ils sont entrés en contact avec beaucoup de personnes, ont assisté à des réceptions, des soirées, des meetings, entendu différentes interventions, lu divers documents; ce sont là les côtés apparents et des aspects isolés des phénomènes, avec leur liaison externe. Ce degré du processus de la connaissance se nomme ...
    ---
  • En agissent sur los orgânos des sens des membros du groupo d'ètude, céls divèrs fenomènos encontrâs a Yenan ant provocâs de sensacions et fêt surgir dens lors cèrvèles una sèria de rèprèsentacions, entre que s'est ètabli un liem d'aproximacion, un liem èxtèrno: èco lo premiér degrâ de la cognessença. A ce degrâ, les homos pôssont pas oncor èlaboràr des concèpts que sè pllaçont a des nivéls plles profonds, nion qu'a teriér des concllusions logeques. [valor : 10]
    ècritura d'origina : En agzisen su les organò di sens di membrò di grope d'estude, his divers fenomeinò inkontro a Yenan ant provoko de sensaksion e feit surgzi din lor servele inha seria de representaksion, intre ke s'et eitabli in lien d'aprosimaksion, in lien esternò: ekò lo premei degrei de la kogneisensa. A hi degrei, les òmò poson pa inkò eilaborei de konsept ke se plason a de nivel pi profond, gnenka teriei de konkluzion logzeke.
    Règ·ion : Arpitania
    Grafia : LLA, La lingua Arpitana J.Arrieta.
    Sôrsa : De la prateka - La relaksion intre la kogneisensa e la prateka, intre lo savey e l'aksion - Traduksion in Harpetan d'in testò filozofekò de Mao Tze Toung - 1937 - Aohta, gzenei 1974
    nota : En agissant sur les organes des sens des membres du groupe d'enquête, ces différents phénomènes rencontrés à Yenan ont provoqué des sensations et fait surgir dans leur cerveau toute une série de représentations, entre lesquelles s'est établi un lien approximatif, une liaison externe : tel est le premier degré de la connaissance. A ce degré, les hommes ne peuvent encore élaborer des concepts, qui se situent à un niveau plus profond, ni tirer des conclusions logiques.
    ---

* La valor, quand at una significacion, reprèsente lo dègrâ [1-10] d'adèrence d'un atribut a la parola.

Nôva rechèrche